La boutique

Le Mortifiement de Vaine Plaisance

Réné d'Anjou

 

Préface de Michel Zink, traduction de Isabelle Fabre


Le Mortifiement de Vaine Plaisance, « la mortification du plaisir vain » : titre austère, qui s’accorde mal avec l’idée qu’on se fait du « bon roi René » (1409-1480). Une vie où les épreuves n’ont pas manqué et une dévotion profonde expliquent pourtant qu’il ait composé en 1455 ce saisissant et âpre traité de spiritualité entre le Livre des tournois et le Livre du Cœur d’Amour épris. Mais plus encore qu’un écrivain, René est un protecteur passionné des arts, au goût éclairé et sûr. Il veille avec soin à la réalisation des manuscrits somptueux qui conservent ses ouvrages et confie leur illustration aux peintres les plus doués et les plus novateurs de son temps. Le plus remarquable, le génial « Maître du Cœur », identifié aujourd’hui à Bathélémy d’Eyck, a inspiré les miniatures de plusieurs copies du Mortifiement, en particulier celles de l’admirable manuscrit de la collection Bodmer, qui ont sans doute été exécutées par Jean Colombe.


Michel Zink est professeur au Collège de France (chaire de Littératures de la France médiévale) et membre de l’Institut de France (Académie des Inscriptions et Belles-lettres). Il est l’auteur de nombreux ouvrages consacrés à la littérature du Moyen Âge ainsi que de romans et de contes.


Maître de conférences en langue et littérature françaises médiévales à l'Université Paul-Valéry Montpellier III, spécialisée dans l'étude des textes de spiritualité du Moyen Age tardif, Isabelle Fabre est l'auteur d'une thèse sur La doctrine du chant du cœur de Jean Gerson (1363-1429), publiée chez Droz en 2005.


  • Collection Sources
  • Fondation Martin Bodmer, Cologny (Genève), Presses universitaires de France
  • Relié
  • 272 pages
  • 165mm x 245mm
  • 2009
  • ISBN 978-2-13-056739-4
Prix :40,00 CHF
Quantité :

Le Mortifiement de Vaine Plaisance