La Bible et la Chrétienté

MuséeExposition permanenteLa Bible et la Chrétienté

La section, introduite par un manuscrit du XIIe siècle de l’Histoire ecclésiastique d’Eusèbe de Césarée et un autre du XVe siècle, à Paris, des Antiquités judaïques de Flavius Josèphe, aux peintures dignes de celles de Jean Fouquet, leur modèle, recèle un inestimable trésor, les fameux Papyrus Bodmer (900 feuillets au total) dont la découverte au milieu du XXe siècle constitua un événement dans le monde des études bibliques et de la philologie. Le codex de l’Evangile selon saint Jean, de la fin du IIe siècle, en est le cœur, mais aussi les Evangiles apocryphes et les écrits gnostiques.

Le fonds de Bibles originales est considérable, Peshitta syriaque, Evangéliaire byzantin, bibles latines du XIIIe, Tanakh séfarade, rouleau d’Esther, Polyglotte d’Alcalà de Henares, Bible de Luther, King James, Nouveau Testament d’Erasme, Biblia pauperum, Bible de Lübeck ou encore un Ars moriendi de la Réforme (xylographique) etc., avec, pour couronner le tout, la seule Bible de Gutenberg conservée en Suisse. Les Pères de l’Eglise et ses Docteurs sont aussi bien présents, Augustin, Jérôme, Paul Diacre, Bernard de Clairvaux, Thomas d’Aquin, Maître Eckhart, Suso, sans oublier le grand Moïse Maïmonide dans la tradition juive.

(Pour des raisons des conservations, l’Evangile selon saint Jean n’est plus disponible dans l’exposition depuis 2014.)

Pour aller plus loin :

Les origines de la civilisation  |  Hellas et Roma  |  La Bible et la Chrétienté
Moyen Age et Renaissance  |  Traditions orientales  |  Siècles classiques
Goethe, le siècle des Lumières  |  Sciences antiques et modernes
De l’Europe romantique  |  Aux temps modernes