2005

1. Un Air d’Opéra à la Fondation Martin Bodmer

du 1er juin au 18 juillet 2005

 

En lien avec les opéras mis en scène au cours des deux dernières saisons au Grand Théâtre de Genève, la Fondation Martin Bodmer présente une trentaine d’œuvres originales. Outre des fragments de partition de la Bohème, de Fidelio, de Parsifal et de Manon, quelques manuscrits autographes ainsi que de nombreuses éditions comme Boris Godounov de Pouchkine sont exposés.

L’exposition a été conçue et réalisée par Mme Elisabeth Macheret.

Mahler

2. Les Fleurons de la Bodmeriana

du 03 septembre au 30 octobre 2005

Du fonds de la Collection Bodmer, Jacques Quentin, l’antiquaire libraire parisien bien connu des Genevois, a extrait par choix personnel 80 manuscrits, imprimés et autographes qui constituent autant de Fleurons de la Bodmeriana, et qui illustrent ce projet, unique au monde, de réunir sous leur forme la plus parfaite les témoins des grandes créations de l’esprit humain, en tous domaines, littéraire et artistique, juridique et politique, philosophique et religieux, technique et scientifique, en allant d’Hérodote à Tocqueville, de Ptolémée au Grand Atlas de Blaeu, d’Albumazar à Tycho Brahé, d’Amerigo Vespucci à Horace-Benedict de Saussure, de Cicéron à Piaget, de Charles-Quint à De Gaulle, d’Homère à Aubigné, de Rabelais à Melville, de Callot à Dunant, de la peinture flamande à  Giacometti, de la bande dessinée (Toepffer) à la photographie (Talbot), sans oublier les Roses de Redouté. Jamais la Bodmeriana ne parut plus belle.

***

Parallèlement, l’exposition « Quatre siècles de reliures précieuses » fut présentée du 23 août au 16 octobre en Salle Historique.

Quatre siècles de Reliures précieuses montrent à quel point la France fut créatrice dans ce domaine de l’art. Depuis que Grolier (mort en 1565) introduisit, en France, l’art italien et créa la reliure à décor doré en maroquin, jusqu’aux grands maîtres du XXe siècle, Pierre Legrain, Paul Bonet ou l’actuel et génial Jean de Gonet. Toutes les pièces, une centaine, proviennent de collections privées des plus confidentielles.

Livre_fleurons

3. Les Mythes de Dürrenmatt. Dessins et manuscrits. Collection Charlotte Kerr Dürrenmatt

du 19 novembre 2005 au 12 mars 2006

Dans une mise en scène entièrement conçue par Mario Botta lui-même, un labyrinthe de dessins et de manuscrits, Les Mythes de Dürrenmatt (Minotaure, Pythie, Midas, Achterloo), nous plonge au cœur des noires visions hallucinées par l’un des écrivains majeurs de notre temps. L’exposition s’est ainsi consacrée aux sept dernières années de la vie de Friedrich Dürrenmatt, éclairées par la présence de Charlotte Kerr qui en a pour cette occasion confié les documents. Quelques gravures de Picasso sur le Minotaure ont été disposées en contrepoint.

***

Parallèlement, l’exposition « Autour de Jules Verne : la Terre, le Ciel et la Machine » fut présentée du 5 novembre au 18 décembre en Salle Historique.

Dans la Salle Historique, sous le patronage de la Banque Lombard Odier Darier Hentsch, une exposition  Autour de Jules Verne : la Terre, le Ciel et la Machine, a permis de découvrir, à côté d’œuvres scientifiques de la Collection Bodmer, quelques unes des plus rares pièces d’une fabuleuse collection privée genevoise, la plus belle assurément, d’un passionné de Jules Verne.

Livre_Durrenmatt