Les Fleurons de la Bodmeriana

Les Fleurons de la Bodmeriana

2005

Du fonds de la Collection Bodmer, Jacques Quentin, l’antiquaire libraire parisien bien connu des Genevois, a extrait par choix personnel 80 manuscrits, imprimés et autographes qui constituent autant de Fleurons de la Bodmeriana, et qui illustrent ce projet, unique au monde, de réunir sous leur forme la plus parfaite les témoins des grandes créations de l’esprit humain, en tous domaines, littéraire et artistique, juridique et politique, philosophique et religieux, technique et scientifique, en allant d’Hérodote à Tocqueville, de Ptolémée au Grand Atlas de Blaeu, d’Albumazar à Tycho Brahé, d’Amerigo Vespucci à Horace-Benedict de Saussure, de Cicéron à Piaget, de Charles-Quint à De Gaulle, d’Homère à Aubigné, de Rabelais à Melville, de Callot à Dunant, de la peinture flamande à  Giacometti, de la bande dessinée (Toepffer) à la photographie (Talbot), sans oublier les Roses de Redouté. Jamais la Bodmeriana ne parut plus belle.

2005

Du fonds de la Collection Bodmer, Jacques Quentin, l’antiquaire libraire parisien bien connu des Genevois, a extrait par choix personnel 80 manuscrits, imprimés et autographes qui constituent autant de Fleurons de la Bodmeriana, et qui illustrent ce projet, unique au monde, de réunir sous leur forme la plus parfaite les témoins des grandes créations de l’esprit humain, en tous domaines, littéraire et artistique, juridique et politique, philosophique et religieux, technique et scientifique, en allant d’Hérodote à Tocqueville, de Ptolémée au Grand Atlas de Blaeu, d’Albumazar à Tycho Brahé, d’Amerigo Vespucci à Horace-Benedict de Saussure, de Cicéron à Piaget, de Charles-Quint à De Gaulle, d’Homère à Aubigné, de Rabelais à Melville, de Callot à Dunant, de la peinture flamande à  Giacometti, de la bande dessinée (Toepffer) à la photographie (Talbot), sans oublier les Roses de Redouté. Jamais la Bodmeriana ne parut plus belle.