Les Lumières et la Révolution

BibliothèqueLes FleuronsLes Lumières et la Révolution

C’est autour de Buffon, de Voltaire, de Diderot et d’Alembert et, en langue allemande, de Kant et de Lessing que se cristallisent les apports de lumières. Le roman anglais y fait aussi bonne figure, de Daniel Defoe à Richardson, en passant par Swift, Fielding et Sterne. L’aube des temps nouveaux se précise avec Montesquieu et Rousseau. La collection Bodmer est aussi riche sur le plan musical, comme en témoigne une pièce unique, la partition autographe du Quintette en ré majeur KV 593 de Mozart. Mais toute la collection Bodmer gravite autour de Goethe, des éditions originales de son œuvre jusqu’aux liasses autographes du Faust.

***

Un Fleuron des Lumières et de la Révolution :
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)

Quintette en ré majeur
Partition autographe (KV 593), 1790

Mozart écrit son Quintette à cordes en ré majeur (KV 593) dans la dernière année de sa vie. Le manuscrit autographe de cette œuvre est exceptionnel : l’enchaînement rapide des traits, les rares corrections ou la présence de deux couleurs d’encre différentes révèlent au spectateur la puissance créatrice du compositeur. Fait extraordinaire dans les œuvres de Mozart, la première édition du Quintette, posthume, offrira une version modifiée de l’ouverture du final.

 

Cliquez sur l’image pour découvrir les détails de l’œuvre.



Wolfgang Amadeus Mozart, Quintette en ré majeur Partition autographe, 1790.

Wolfgang Amadeus Mozart, Quintette en ré majeur Partition autographe, 1790.

D'autres Fleurons sont à découvrir, comme ces esquisses de Delacroix pour "Faust"

D’autres Fleurons sont à découvrir, comme ces esquisses de Delacroix pour « Faust »