Les Fleurons

BibliothèqueLes Fleurons

"Mais les perles ne font pas le collier ; c'est le fil."

Gustave Flaubert, le 31 janvier 1852

Les Fleurons en quelques mots :

Le noyau est constitué d’à peu près 200 manuscrits occidentaux et d’une centaine de manuscrits orientaux,  d’environ 2000 autographes et 270 incunables (dont un dixième sont des Rara et des Unica). Il s’y ajoute les imprimés, plusieurs milliers d’éditions originales, du XVIe au XXe siècle.

Parmi ces chefs-d’œuvre, on peut y trouver les Livres des Morts égyptiens, le « corpus dantesque », avec trois manuscrits du XIVe siècle de la Commedia et une série remarquable d’incunables, les manuscrits de Virgile et Thomas d’Aquin, le Faust II de Goethe (400 vers autographes) et plus d’un milliers d’éditions, le corpus des Papyrus Bodmer (environ 1800 pages coptes, grecques, chrétiennes ou païennes), le fonds Lope de Vega (autographes, editiones principes, 44 volumes de premières réimpressions des comédies), Shakespeare (l’ensemble des premières éditions : les « first folios », 60 éditions in-quarto, les Sonnets de 1609, des apocryphes) et Molière (à peu près toutes les premières éditions des comédies), les manuscrits de Flavius Josèphe, du Roman de la Rose, ou le Gulistan de Saadi, des premières éditions comme la Bible de Gutenberg, les Thèses de Luther ou les Principia mathematica de Newton annoté par Leibniz, ou encore des centaines d’autographes dont Hölderlin, Mozart, Beethoven, Napoléon, Valéry, Borges…

Pour aller plus loin :

L’Antiquité  |  Le millénaire chrétien  |  L’Islam  |  Moyen Âge et Renaissance
L’Orient lointain   |   Les Siècles classiques   |   Les Lumières et la Révolution
Les Sciences   |   Napoléon et l’Europe romantique   |   Modernités et ruptures



La Bible de Gutenberg, 1454