Domaines et périodes

BibliothèqueCollectionsDomaines et périodes

L’humanité porte l’histoire, le génie est l’homme qui crée l’histoire : ce sont des noms d’hommes ou d’œuvres qui occupent une position clef dans l’histoire. Ce que leur génie engendre « sous quelque forme que ce soit : caractère, doctrine enseignée, faits et gestes, écoles, dynasties, institutions, sites, » détermine l’histoire. Il s’exerce dans quatre domaines de l’histoire ou « sphères » de civilisation et de culture : celle du Pouvoir (Macht), qui organise la société (pôle de la civilisation), celle de l’Art (Kunst), qui regroupe les chefs-d’œuvre de la culture humaine, celle de la Science (Wissen), les systèmes et les découvertes du monde, qui relèvent des deux pôles, celle de la Foi (Glaube), des textes sacrés des religions, qui les transcende tous deux.

Ce que l’esprit humain effectue ainsi correspond à une ordonnance à l’œuvre dans le monde selon les cinq manifestations que représentent la puissance de l’histoire, celle de la foi, celle du mot, celle de l’art et celle du savoir. Sur la fin, Martin Bodmer privilégia une structure symbolique fondée sur le nombre cinq, arbitraire, mais ancrée dans l’être de l’homme :

Les cinq âges :
– des origines de l’homme à la fin du Paléolithique, sur 500 000 ans : armes, outils, feu, tribus, sépultures.

– le Néolithique, sur 20 000 ans : art, magie, religion.

– les Ages du Bronze et du Fer, il y a 5 000 ans : villes, Etats, invention de l’écriture, comprenant les cinq hautes civilisations du Fleuve Jaune (Hoang ho), de l’Indus, de l’Euphrate, du Nil, et des Îles de la Mer Egée d’où est sortie la civilisation occidentale.


Johannes Blaeu (1596-1673) Atlas Major.

Johannes Blaeu (1596-1673) Atlas Major, Amsterdam, 1662.

– à partir du premier quart du premier millénaire av. J.-C., les cinq civilisations historiques de l’écriture, Sino-japonaise, Indo-dravidienne, Indo-iranienne, du Croissant Fertile et occidentale, dont la contre-partie est constituée par les cinq civilisations sans écriture, du Mexique, du Pérou, d’Afrique, de Malaisie et d’Australasie.

– le Chorus mysticus commence avec Homère, Moïse, Zarathoustra, Mahâvîra Bouddha, Lao Tseu, Jésus. On distingue cinq périodes chronologiques : Grèce ancienne (VIIIe av. J.-C.-IVe ap. J.-C.), Rome antique (IIIe av. J.-C.-Ve ap. J.-C.), Moyen Age (Ve-XIIIe), Renaissance (XIVe-XVIIe), Temps modernes (XVIIIe-XIXe). Le « Pentagone poétique » acquiert ici une forte valeur symbolique.

– Le cinquième âge a commencé, où l’écriture n’est plus le seul moyen de communication et de préservation des valeurs spirituelles, situation nouvelle créée par l’électronique.

***

> En marge du livre