Visites conjointes | Uniques et Sériels

Visites conjointes | Uniques et Sériels

Visite conjointe « Uniques et Sériels », MAMCO-FMB

***

  • 11h-12h : visite au MAMCO
  • 14h-15h : visite à la Fondation Martin Bodmer de Uniques

***

Tarif spécial visite conjointe 10 CHF
Inscription obligatoire auprès de 

***

Dates des activités :

  • Dimanche 25 novembre
  • Dimanche 9 décembre
  • Dimanche 13 janvier


Parmi de nombreux bouleversements, la création artistique contemporaine se caractérise par un renversement du statut de l’objet d’art et de ses modes de production. Cela se traduit notamment à travers une remise en cause de la notion de « savoir-faire », l’introduction d’une possible délégation du geste artistique mais également à travers la notion de sérialité étroitement liée aux possibilités techniques permises par la sphère industrielle de l’époque.

Dans le cadre des visites conjointes en partenariat avec la Fondation Martin Bodmer, et en écho à l’exposition Uniques, c’est donc sous l’angle de « l’unicité » ou de la « sérialité » que seront abordées les œuvres lors de ce parcours dans les expositions actuelles du MAMCO.

Cet automne, le MAMCO revient tout d’abord sur un mouvement artistique des années 1970-1980 intitulé « Pattern & Decoration », qui connut un succès international dans les années 1980, puis fit récession dans les décennies suivantes. La plupart des artistes impliqué.e.s réagissent aux écoles abstraites qui prédominent depuis l’après-guerre et s’opposent notamment à l’art minimal et conceptuel.

Afin d’expliciter le contraste que les artistes de la manifestation « Pattern, Decoration & Crime » apportent au paysage artistique de leur époque, le troisième étage du MAMCO est réinstallé autour de ses collections. On y retrouve non seulement l’Appartement, qui joue ici le rôle d’une « period room » des années 1970, mais également des nouvelles salles consacrées à Dan Flavin et à l’art post-minimal.

Le premier étage du musée est, quant à lui, dédié à une rétrospective de Mai-Thu Perret, artiste suisse vivant à Genève.

Enfin au quatrième étage, l’exposition actuelle, élaborée à partir des archives Ecart, présente un ensemble d’œuvres et de documents liés au Mail Art, système de communication par voie postale mis en place par des artistes comme alternative aux institutions et aux galeries.

Visuel MAMCO

Cahiers écrits, dessinés, inimprimés
20 octobre 2018 – 25 août 2019

***

L’exposition montre des cahiers et des carnets d’artistes, de philosophes, d’écrivains qui n’ont jamais été imprimés mais qui sont suffisamment travaillés, écrits, voire composés, pour constituer plus que des brouillons, des carnets d’étude ou de croquis : des livres à exemplaires uniques.

Le principe qui guide cette réunion d’objets n’est ainsi pas chronologique mais plastique : ce sont des parentés graphiques, visuelles qui légitiment des rapprochements entre, par exemple, une tablette cunéiforme et un ouvrage de Frédéric Bruly Bouabré. Au-delà du texte et de son contenu, il s’agit donc de montrer un certain nombre d’univers écrits, dessinés, tracés, coloriés dans des cahiers et des carnets qui tissent une familiarité visuelle – une amitié graphique – entre eux.

Les objets viennent pour l’essentiel de la collection du MAMCO – et donc de la période contemporaine – et de la Fondation Martin Bodmer – avec tout le recul historique qu’elle permet.

***

Commissariat : Thierry Davila
Scénographie : Ho-Sook Kang