Dans les pas d’Edwin Engelberts

Dans les pas d’Edwin Engelberts

Éditeur des poètes et peintres de son temps

du 3 décembre 2016 au 26 mars 2017

Installé  à Genève, Edwin Engelberts (1918-1998), fut un libraire-éditeur de renom international. Il rayonna au cœur d’une constellation de peintres-graveurs et de poètes qu’il édita et fit connaître par des expositions mémorables. Au nombre des artistes qui devinrent bientôt ses amis, il y eut Braque, Fautrier, Michaux, Lecoultre, Matta, Sima, Miró, Max Ernst, André Masson, Joaquin Ferrer et tant d’autres.

Parmi les livres dont il fut l’artisan impeccable domine Lettera amorosa (1963), illustré de lithographies en couleurs où dialoguent René Char et Georges Braque.

L’exposition est fondée sur les collections, archives et documents qui ont été préservés par Pia Engelberts. Elle en a fait don à la Fondation Martin Bodmer en hommage à son époux, nous permettant ainsi de retracer l’activité et les heures fastes de la fameuse Galerie d’Art, installée dans la Grand’Rue de 1960 à 1985.

***

Commissariat : Jacques Quentin et Patrizia Roncadi

Scénographie : Stasa Bibic

 

Illustration : René Char et Georges Braque, Lettera amorosa, édition originale, 1963 (détail).

engelberts