« Li(s)berté » : lire et écrire en prison

« Li(s)berté » : lire et écrire en prison

Lundi 30 mars 2015, à 19h

A l’occasion de son exposition temporaire dédiée à un écrivain ayant passé 27 ans de son existence en prison, et dans l’esprit des préoccupations humanitaires de son fondateur, la FMB a mené, en collaboration avec des écrivains genevois, un projet d’encouragement à l’écriture et à la lecture dans différentes institutions carcérales du canton.

Au cours de cette soirée, Joël Dicker, Martin Rueff, Catherine Safonoff et Sylvain Thévoz, les écrivains ayant participé à ce projet-pilote, parleront de l’expérience vécue dans les différents lieux de détention dans lesquels ils sont intervenus. Modérée par Martin Rueff, professeur à l’Université de Genève, la table ronde sera l’occasion d’aborder, de manière plus générale, la question de la fonction potentiellement rédemptrice de l’écriture et de la lecture.

Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

***

– Martin Rueff est professeur de langue et littérature françaises du XVIIIe siècle à l’Université de Genève.
– Joël Dicker obtient le Grand prix du roman de l’Académie française 2012 ainsi que le prix Goncourt des lycéens 2012.
– Catherine Safonoff a reçu en 2003 le Prix Leenaards pour l’ensemble de son oeuvre littéraire.
– Sylvain Thévoz est anthropologue de formation, écrivain et conseiller municipal en Ville de Genève.

L’article de la Tribune de Genève

La soirée sera précédée d’une visite guidée de l’exposition « Sade, un athée en amour », offerte par le prof. Jacques Berchtold, à 18H.




Sadebuste