1.2.18 : La critique des traductions

Jeudi 1 février 2018 : Conférence

La critique des traductions

A 19h, en Salle historique, par Lance Hewson (UNIGE – FTI)

***

Toute traduction est une interprétation-réécriture d’un texte existant. La partie interprétation correspond à la lecture subjective que fait le traducteur du texte source ; la partie réécriture est l’aboutissement de ses tentatives de faire « passer » cette interprétation dans la langue cible. Le texte cible, par conséquent, est la trace matérielle de ce double mouvement d’interprétation et de réécriture. Il est, dans son essence même, différent du texte source, qu’il représente dans la culture cible.

L’objet de la critique des traductions est double. Il s’agit, d’une part, de voir dans quelle mesure les choix traductifs opérés en toute subjectivité par le traducteur permettent (ou ne permettent pas), aux yeux du critique, d’accéder à une interprétation « juste » de l’œuvre originale ; il s’agit, d’autre part, de préparer le terrain pour une traduction nouvelle.

Cette conférence montrera les difficultés inhérentes au travail du critique, et proposera quelques pistes permettant à celui-ci de mener à bien sa tâche.

LanceHewson0